La mobilisation des guides-conférenciers en faveur du métier continue. Si les guides-autoentrepreneurs ont pu obtenir le prolongement du fonds de solidarité jusqu’à la fin de l’année 2020, la situation des guides salariés et vacataires reste très préoccupante. Beaucoup de collègues guides-conférenciers arrivent en fin de droit et ne sont pas éligibles aux mesures de chômage partiel.


1- LE RAPPORT PARLEMENTAIRE DU 24 AVRIL

Le tourisme est à l’arrêt depuis le début du mois de mars 2020. C’est une activité qui représente 14% du PIB régional, 20 milliards d’€ de recettes par an et 140 000 emplois. Près de 700 guides-conférenciers travaillent dans la région Sud-Paca sous des statuts divers.

Pour anticiper la crise, quatre parlementaires de notre région (Monica Michel, Souad Zitouni, Pascale Boyer et Cédric Roussel) ont remis un rapport au Premier ministre le 24 Avril. Ce dernier compte 150 propositions : la page 18 de ce rapport est consacrée aux guides-conférenciers.


2. LES 11 PROPOSITIONS DES GUIDES-CONFERENCIERS SUD-PROVENCE

Les Guide-Conférenciers Sud-Provence sont entrés en contact avec les parlementaires qui ont pris part au rapport du 24 Avril pour leur adresser 11 propositions.

Les 11 propositions des Guides-Conférenciers Sud-Provence ont fait l’objet d’un important relais médiatique, sur Kiss FM, dans la Provence, dans la Marseillaise et sur TourMag.

Sur le terrain des aides sociales, les auto-entrepreneurs ont obtenu le prolongement du fonds de solidarité jusqu’à la fin de l’année. La situation des guides salariés reste très préoccupante : fin de droit et absence de chômage partiel.

Simultanément, le respect de la règlementation n’est pas au rendez-vous. Les free-tours reprennent leurs amusements de rue dans les lieux publics à Marseille et à Paris dans l’irrespect le plus total du client : pas de carte professionnelle, aucun prérequis, paiement au pourboire via des plateformes sans scrupules.


3- LA MOBILISATION DES COLLEGUES D’AVIGNON

Le 2 Juin 2020, face à l’autisme des autorités, les guides-conférenciers d’Avignon se sont mobilisés. En effet, bon nombre de nos collègues arrivent en fin de droit et la direction d’Avignon Tourisme refuse de mettre en place le chômage partiel à la différence d’autres offices de tourisme.

En début d’année, les guides-conférenciers de toute la région s’étaient mobilisés contre la décision prise par Avignon Tourisme d’imposer un droit de parole aux professionnels : 25 € pour le Palais des Papes ! 25 € pour avoir le droit de travailler !


4- TOUS MOBILISES LE 22 JUIN 2020 !

Face à la faiblesse des réponses apportées par les institutions, la FMITEC et son président, Patrick Pavesi, organiseront des mobilisations en petit comité d’une dizaine de personnes maximum dans plusieurs villes de notre région. Celles-ci réuniront des acteurs du tourisme, de l’événementiel et de la culture.

  • Cannes = devant le palais des festivals à 10h
  • Marseille = devant le Mucem à 10h
  • Avignon = devant le Palais des Papes à 10h
  • Nice = devant l’Hôtel Negresco à 10h

L’Association des Guides-Conférenciers Sud-Provence soutient pleinement l’initiative de la FMITEC et les mots d’ordre de la manifestation du 22 Juin 2020 :

  • Abrogation de la réforme de Pôle Emploi
  • Rattachement de la profession de guide salarié à l’intermittence (annexe IV de Pôle Emploi)
  • Poursuite de toutes les mesures d’aides sociales jusqu’au 1er Avril, quel que soit le statut (auto-entrepreneur, vacataire, salarié).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *