Un ambassadeur hautement qualifié

Le guide-conférencier offre aux touristes français et étrangers des visites de monuments, musées, sites historiques, villes et régions. Il est aussi connu sous le vocable de “guide touristique”.

Il met ses connaissances à la portée de tous, transmet son enthousiasme pour l’histoire et donne vie au lieu dont il fait la visite.

Il est un véritable ambassadeur du territoire qu’il connaît à la perfection et dont il sait offrir le meilleur à ses hôtes.

Chaque année, plus de 10 millions de touristes étrangers découvrent la France avec pour seul et unique contact celui du guide-conférencier.

Compétences requises

Le guide-conférencier permet aux visiteurs français et étrangers de découvrir et d’apprécier le patrimoine culturel et architectural français.

Pour exercer son activité, il doit avoir une bonne culture générale, des connaissances approfondies en histoire, histoire de l’art, ethnographie, gastronomie, économie, linguistiques… La compétence linguistique est fondamentale et chaque guide-conférencier maîtrise au moins 2 langues étrangères.

Pour connaître toutes les compétences requises, lisez notre charte du guide professionnel. D’autre part, chaque guide touristique est unique et chacun à sa spécialité.

Dans le cas de circuits de plusieurs jours, le guide-conférencier peut être amené à veiller à l’organisation opérationnelle comme la confirmation d’hôtels, restaurants, dégustations…, il est alors aussi guide-accompagnateur.

La profession de guide touristique s’exerce principalement de manière indépendante mais elle peut aussi s’exercer sous contrat avec un office de tourisme, un musée ou une agence de voyage.

Le guide vit au rythme des saisons. Sa disponibilité et sa réactivité sont capitales et les rentrées d’argent sont souvent irrégulières.

Avoir l’esprit commercial et le sens du contact sont des plus.

Formation pour devenir guide-conférencier

Pour exercer le métier de guide touristique professionnel, il faut être titulaire de la carte professionnelle de guide-conférencier. Cette carte est délivrée à vie et nationale

Pour obtenir cette carte, il faut avoir obtenu la licence professionnelle de guide-conférencier.

Ce diplôme est préparé dans les universités suivantes: Nice, Angers, Lyon, Toulouse, Clermont-Ferrand, Paris-Est, Perpignan, Corse, Paris-Ouest, Littoral, Rennes.

Situation du métier de guide-conférencier

Le métier de guide-conférencier est souvent précaire avec des missions à l’heure ou à la journée.

La concurrence est rude et les salaires assez bas car beaucoup d’individus s’autoproclament “guides touristiques” sans avoir ni formation, ni carte professionnelle. Malheureusement, contrairement à l’Italie, la France ne sanctionne pas les “faux guides” qui se permettent en toute impunité de guider des groupes dans des monuments historiques nationaux et des sites classés UNESCO (tels que les Arènes d’Arles ou le Pont du Gard).

Ce dernier point fera l’objet de futures publications.

Merci pour votre lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *