Dans son édition du Jeudi 20 Février, le journal “La Provence” consacre un article à “la Journée mondiale du guide-conférencier” du 21 Février et aux actions que nous menons en faveur de la défense du métier.

Dans le cadre de “La Journée mondiale du Guide-Conférencier” du Vendredi 21 Février, notre association organise quatre visites guidées gratuites dont les détails figurent dans l’onglet “Visites Gratuites” du site :

  •  Marseille en français, de 17h15 à 18h15
  •  Marseille en espagnol, de 17h30 à 18h30
  •  Aix-en-Provence, de 16h à 17h
  •  Toulon, de 16h à 17h

L’inscription se fait obligatoirement par l’envoi d’un e-mail à contact@guides-provence.com. Les places gratuites sont limitées à 30 pour des raisons de confort et de sécurité.

Le tourisme est une activité devenue essentielle pour nombre de Marseillaises et de Marseillais. Selon les chiffres de l’INSEE de 2019, le tourisme pèse 8% de l’emploi et 8% de la richesse dans notre ville (environ 2 milliards d’euros de recette par an).

Depuis 20 ans, le nombre de touristes, français et internationaux, qui visitent notre ville va grandissant : Coupe du monde de Football en 1998 et Euro 2016, retombées bénéfiques de “Marseille 2013, capitale européenne de la culture”,  épopée européenne de l’Olympique de Marseille l’année dernière, essor spectaculaire du nombre de croisiéristes, passé de 20 000 en 1998 à 1,8 million en 2019.

Face à cet essor quantitatif, notre association “Les Guides-Conférenciers Sud-Provence” s’efforce de maintenir une offre qualitative pour les touristes lorsque ceux-ci visitent notre région. Rien n’est plus désastreux pour l’image de celle-ci qu’une expérience qui s’est mal passée. A l’inverse, un touriste qui repart content de notre région en parle en moyenne à 11 personnes autour de lui : il se transforme, ainsi, en ambassadeur positif de notre ville.

“Les Guides-Conférenciers Sud-Provence” plaident ainsi pour le maintien d’une offre de visites guidées de qualité qui s’appuie sur la possession d’une carte professionnelle obtenue après des études universitaires. Dans notre région, l’Université de Nice prépare au métier de guide-conférencier et notre association milite pour qu’une formation similaire soit ouverte à l’Université d’Aix-Marseille.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *