Dimanche 1er mars 2020

Notre association, “Les Guides-Conférenciers Sud-Provence”, relaye l’initiative spontanée de plusieurs guides conférenciers des Bouches-du-Rhône, du Var, du Gard et du Vaucluse, contre le droit de parole imposé dans le Palais des Papes et sur le pont Saint-Bénézet par l’office de tourisme d’Avignon. Notre association invite l’ensemble des signataires de ce courrier, qu’ils soient membres d’une association de guides ou non, à rester mobilisés jusqu’au retrait total de ce droit parole.

Lettre adressée au directeur de l’office de tourisme d’Avignon

Objet : Droit de Parole au Palais des Pape et au Pont Saint Bénézet, Lettre Recommandée AR

Monsieur le Directeur,

Il a été décidé de mettre en place un droit de parole d’un montant de 25 € pour les visites du Palais des Papes avec guide, et de 40€ pour les visites du Palais et du Pont, ainsi que d’imposer des créneaux horaires pour ces visites. Nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que, si le prix du droit de parole aura un faible impact financier sur les groupes d’un certain volume, celui-ci serait extrêmement pénalisant pour les clients de guides privés recevant des petits groupes de 1 à 8 personnes, car cela rajouterait un surcoût considérable représentant, par exemple, une augmentation de plus de 100% pour deux personnes ! Les petits groupes ou les individuels demandeurs de tours privés sont attachés au rapport humain et font appel à un guide pour des visites personnalisées, précisément pour ne pas visiter seuls ni avec un grand groupe. Il serait dommage et dommageable de devoir éliminer de nos tours la découverte du Palais des Papes à cause de ce surcoût difficile à expliquer aux clients, s’ajoutant à un droit d’entrée non négligeable. De même, pour ces tout petits groupes, l’imposition de créneaux horaires ne peut être justifiée pour des raisons de gestion de flux ou de préservation des décors peints. Car avec ces quelques clients, nous restons toujours discrets et respectueux des autres visiteurs, sans perturber la circulation dans les salles.

Nous vous demandons donc, en suivant l’exemple du musée du Louvre, de dispenser de ces contraintes, imposées aux grands groupes, les guides-conférenciers guidant des tours privés de quelques personnes. Sans cette dérogation, il est certain que beaucoup d’entre nous se verront contraints de supprimer purement et simplement le Palais de leurs programmes. Nous vous remercions par avance de l’intérêt que vous porterez à notre requête et restons à votre disposition pour un rendez-vous : nous saurons désigner deux porte-paroles pour appuyer notre demande, faire entendre nos arguments et bien expliquer le côté positif de notre démarche.

Avec nos salutations distinguées.

Le Collectif de Guides Conférenciers conduisant des visites du Palais des Papes

(Liste des signataires ci-jointe).

9 réponses pour “Lettre de guides-conférenciers au directeur de l’office de tourisme d’Avignon”

  • En tant que guide-conférencière d’une autre région, je suis totalement des guides sud Provence. Bravo à eux pour leur action, ce droit de parole qui se développe dans les musées est incompréhensible ! Notre métier est décidément plus qu’en danger, l’accès à la culture pour toutes et tous, dans les meilleurs conditions, n’est plus une priorité apparemment !

  • Retrait du droit de parole ! Cette mesure pénalise les guides-conférenciers lesquels se font les ambassadeurs négatifs de la destination “Avignon”. Payer pour travailler est stupide. Il faudrait réfléchir à d’autres modes de financement du Palais des Papes.

  • Bonsoir,

    Nous ne pouvons que soutenir votre démarche ayant été confrontés au même problème sur Dijon. Néanmoins nous craignons que les arguments développés, et surtout tels que vous les présentez ne soient malheureusement pas adaptés. De la façon dont vous avez rédigé votre lettre, vous acceptez implicitement le principe du droit de parole (pour les gros groupes) ce qui est justement le coeur du problème quelle que soit la taille du groupe.

  • Bonsoir, en tant que guide-conférencier indépendant, je soutiens totalement la démarche des collègues de la région. A leur place, il me serait IMPOSSIBLE tout simplement de facturer un tel droit d’entrée à mes clients, car même si un petit groupe acceptait un surcoût de 100 euros sur une visite privatisée déjà forcément commercialisée plus chère, un indépendant en autoentreprenariat comme moi devrait en plus payer des taxes sur ce surcoût s’il l’encaissait de la part des clients comme s’il le payait lui-même. En effet, il ne peut déduire AUCUN frais et et doit déclarer un CHIFFRE d’AFFAIRES, non un BENEFICE, c’est la loi concernant ce statut. De plus, il est incohérent et scandaleux que la loi autorise qu’on réclame à quelqu’un de PAYER pour pouvoir TRAVAILLER puisque seuls des guides-conférenciers agréés peuvent guider dans un site comme la Palais des Papes Je considère ces “droits de paroles” comme un scandaleux racket, et. ne voit qu’une solution : boycotter le Monument de vos circuits, et faire savoir à tous vos clients étrangers pourquoi. On verra bien ce qui se passera quand des bus entiers de touristes débarqueront sans guides et sans réservation de créneau horaire !

  • Nous ne sommes pas guides mais nous vous soutenons car nous mettons en relation les guides et les demandeurs pour des visites privées.
    Bon courage !!

  • Une mesure stupide ! Retrait total du droit de parole ! A quand la facturation de l’air que les guides-conférenciers respirent dans le Palais des Papes au nom de la préservation du lieu ? Le Palais des Papes ne pouvait pas se faire une publicité plus négative que celle-ci en se mettant à dos les guides-conférenciers ! Ceux-ci sont au contact de clients non seulement français et internationaux !

  • Retrait du droit de parole ! Et retrait de la destination “Avignon” de mon catalogue de vente.

    Shame on the management of the popes’ palace ! I will erase “Avignon” from my business data base and I will tell my customers not to go back any more !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *